Open Nav

TC innov : Spécialiste du traitement des odeurs

Les odeurs, polluant de l’air

Depuis la loi LAURE, les nuisances olfactives sont définies comme un polluant de l’air. La réglementation ICPE s’applique donc au traitement de l’air.

Cette mesure démontre l’importance des sensations olfactives qui constituent l’une des nuisances les plus fortement ressenties par les riverains d’installations industrielles. Il devient alors crucial de mettre en œuvre des solutions de traitement des odeurs.

Des solutions brevetées innovantes en traitement de l'air

Applications

OdoSorb® est particulièrement approprié pour traiter les odeurs en compostage/méthanisation d’OM et de boues, mais aussi en équarrissage et en station d’épuration.

Le nombre d’étages de traitement est adapté en fonction de la nature et de la teneur des molécules odorantes à éliminer.

Capacité des unités installées

La capacité de traitement de l’air est comprise entre 20 000 et 130 000 m³/h avec des charges en composés soufrés ou azotés allant jusqu’à 120 mg/m³.

Selon les cas, le traitement par absorption peut être renforcé par un traitement complémentaire (Biofiltre, filtre à CAG, etc.).

Fonctionnement et caractéristiques

OdoSorb® est un système multi-étages de désodorisation de l’air vicié par absorption en voie humide des composés odorants présents (lavage).

OdoSorb® est totalement automatisé. Son mode « éco » permet d’adapter son fonctionnement en réduisant fortement la consommation électrique, la consommation d’eau, de réactifs, etc.

  • Matériaux : PPH / PEHD
  • Débit : 20 000 à 130 000 m³/h

Gain d’espace

Les différentes chambres de lavage sont mitoyennes dans un même corps. 85 % du volume interne du laveur sont utilisés pour le traitement de l’air (contre 25 à 40 % réellement employés dans les filières classiques à plusieurs tours verticales)

Optimisation énergétique

La compacité minore les pertes de charge aérauliques donc la consommation électrique (cheminement plus court sans gaines de liaison inter-tour).

Simplification des opérations de surveillance et de maintenance

Tous les équipements sont accessibles et visitables en quelques minutes depuis le sol ou une plateforme accessible par un escalier.

Le lavage avec Biofiltre minéral par notre laveur Oxybio®

Le lavage avec Biofiltre minéral est notamment spécialisé dans l’abattement du sulfure d’hydrogène (H2S) et de mercaptan (CH4S). Ce procédé est utilisé pour le traitement olfactif de l’air des stations d’épuration et des sites de traitement mécano biologique des déchets où l’on retrouve ces différents composés chimiques.

À la différence des Biofiltres traditionnels, ce Biofiltre n’est pas organique mais minéral. Il peut être composé de granulats de différentes roches, de pouzzolane, de billes d’argile ou de schiste expansé, de matériaux plastiques.

Oxybio® a été conçu dans le but de proposer :

  • Un procédé sûr et innovant, grâce notamment à son dispositif de lavage/régénération automatique intégré.
  • Une modération de la perte de charge qui le rend économe en énergie.
  • Des performances d’abattement excellentes et conservées dans le temps.
Traitement de l'air : nous vous conseillons les solutions et services les plus adaptés à vos enjeux métier.